BIZIEN Jacques

 

 

  Né le 13 octobre 1885 à Coat Méal dans le Finistère, Jacques
  BIZIEN a fait son service militaire au 19e régiment d'infanterie
  de Brest.
  Incorporé le 8 Octobre 1906, il est nommé soldat de
  première classe le 13 Juin 1908. Renvoyé dans ses foyers le 25
  septembre 1908, il reçoit le certificat de bonne conduite.

 

  Rappelé le 1er aout 1914 par décret de mobilisation générale,
  Jacques Bizien est affecté à la 17e compagnie du 219e
  régiment d'infanterie.

Le 23 juin 1915, le 219e régiment d'infanterie relève le 404e régiment d'infanterie dans le bois de Saint Mard à Tracy le Mont dans l'Oise.
Quatre jours plus tard, le 27, Jacques BIZIEN est foudroyé par un obus de minenwerfer.
J. Quemener, caporal brancardier au 219e RI, écrit au recteur de la paroisse de Jacques Bizien une lettre relatant les circonstances du décès :


" Le 27 juin 1915

                                                             Monsieur le recteur

      Ma lettre vous apportera une mauvaise nouvelle : la mort de l'un de vos paroissiens. Il s'agit de Jacques Bizien de Quinquis qui a été foudroyé ce matin par un obus de minenwerfer. C'est un engin de guerre trés puissant employé pour les courtes distances : c'est une bombe renfermant 50 à 60 kilos de poudre. Quand un des ces projectiles vient éclater à vos pieds il est temps de faire son acte de contrition. Et bien voilà le fait brutal qui s'est produit pour Jacques Bizien à 8 heures 45 ce matin. Ses restes reposent dans le cimetière de Bimont, au fond du bois Saint Mard tout près de Tracy le Mont. Par nos soins, une croix sera mise sur la tombe : cela facilitera la distinction des autres tombes. Le cimetière local, crée par la troupe, renferme plus de 100 cadavres. Il est entretenu par un soin jaloux et de temps à autres on voit des camarades aller déposer des bouquets sur ces monuments de braves.  C'est vous dire que Jacques Bizien ne sera pas abandonné, oublié, ses camarades iront visiter sa dernière demeure et prier pour le repos de son âme.
      Ce sera une grande consolation pour ses pauvres parents. Vous saurez trés bien les préparer à recevoir la terrible nouvelle, qui ne sera officielle que dans quelques jours. S'il vous fallait de plus amples renseignements, je suis à votre disposition.
      Je suis et reste votre tout dévoué en notre seigneur

                                       J. QUEMENER Vicaire à Plounéour Lanvern
                                                     Caporal brancardier au 219e, secteur postal 87"

Stéle marquant l'emplacement du cimetière de Bimont ou fut primitivement inhumé Jacques Bizien.

 

 

 

   Après la guerre, les corps des soldats inhumés au cimetière de Bimont
   seront transférés dans la nécropole nationale de Tracy le Mont.
   Jacques Bizien y repose, tombe 84 dans le carré E.

 

   La famille BIZIEN a payé un lourd tribu à la grande guerre.
   Sur les six fils, tous mobilisés, que comptait la famille, trois (dont Jacques) seront tués
   au combat.
   Un quatrième sera griévement blessé et amputé de trois doigts.

 

 

Jacques reçu la médaille militaire à titre posthume ainsi que la croix de guerre avec étoile de bronze.

" Brave soldat, ayant toujours eu au feu une belle attitude.
Tombé au champs d'honneur, pour le salut de la patrie le
27 juin 1915, au bois de Saint Mard. Mort en brave."

 

Grand merci à Louis Bizien pour ces informations et documents.

 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Recherche tous documents et informations sur le 219e RI (photos, cartes postales, témoignages, correspondance, carnets, etc...). N'hésitez pas à me contacter.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×